Mar 132017
 

FRAGMENTS D’IMAGINAIRE

Réjean Beaucage

Structure des chants

Le projet artistique d’Augustin Rioux est passablement singulier en ce qu’il place son concepteur au centre d’une nébuleuse qui contient une foule d’éléments apparemment disparates, mais dont la cohabitation au sein du grand ensemble assure l’intégrité de sa structure. L’homme est un artiste polyvalent : photographe, auteur, metteur en scène et scénographe, son désir de création s’assouvit à travers des expositions, des lectures, des représentations théâtrales, des récitals, etc. Propositions d’œuvres avec orchestre symphonique, d’oratorio, d’opéra, Augustin Rioux a des projets à revendre et, comme on le voit, la musique tient une place de très grande importance dans son œuvre. Ses textes sont joués, dits ou même traduits en musique, instrumentale ou vocale, à travers des collaborations avec des compositeurs.

On connaît en musique des créateurs qui ont recueilli de larges extraits de leur catalogue pour en faire une œuvre globale, monumentale. Pensons à Karlheinz Stockhausen et à son cycle Licht, composé entre 1977 et 2003, qui comprend sept opéras (pour les sept jours de la semaine) conçus à partir de segments indépendants, assemblés à la suite ou superposés les uns aux autres. On peut aussi penser au Project/Object de Frank Zappa, basé sur une continuité conceptuelle remontant au début des années 1960 pour ne s’achever qu’avec la vie de son concepteur en 1993, et englobant toutes ses manifestations : compositions, prestations en concert, entrevues publiées ou diffusées, interprétations graphiques et cinématographiques, etc. Chez nous, cette approche s’incarne chez Walter Boudreau, dont le grand cycle tripartite Coffre, Incantations, Le Cercle gnostique se subdivise en séries d’œuvres, grandes ou petites, toutes basées sur la même mélodie de 16 notes provenant d’une œuvre antérieure.

Continue reading »

Feb 132013
 

Par Joël Morio[1], collaboration spéciale.

UN DIALOGUE AVEC L’ŒUVRE

Entrevue réalisée avec Augustin Rioux à l’occasion de son passage à Paris en novembre 2011 et présentée en quatre parties :

I – Un dialogue avec l’œuvre
II – Les fragments d’un univers
III – Les cendres de Fabio
IV – Nocturnes
 

Augustin RiouxAugustin Rioux est un artiste québécois particulier que je connais depuis près de 30 ans. À la fois écrivain, artiste visuel et metteur en scène, il conçoit des œuvres qui se découpent en texte, exposition et spectacle. Une proposition artistique singulière pas toujours facile à comprendre. Il nous explique ses motivations.

Votre proposition artistique est très particulière; comment en êtes-vous arrivé à créer ces œuvres morcelées?

Tout naturellement. Les gens croient souvent que les artistes cherchent des idées, alors que ce sont les idées qui trouvent les artistes… La plupart du temps, les œuvres mûrissent à l’intérieur de nous – malgré nous! Je suis au service de l’œuvre qui m’habite; mon travail n’est pas de chercher à créer quelque chose d’original, mais d’accueillir ce qui cogne à ma porte et de le mettre au monde.

Continue reading »